Le massage et le dialogue

Constat

Stress au travail

Dans une sociète de plus en plus individualiste, ou l'on doit gérer un stress quotidien, des angoisses, une rupture affective, ...


Les conséquences physiques, mal de dos, tensions musculaires, ..., ne sont bien souvent que l'expression corporelle de ces mal-êtres.


Or on ne trouve qu'une réponse technique (thérapeutique ou non), kinésithérapie, osthéopathie, massage de tel type ou de tel type, ..., à un problème émotionnel qui se répercute sur le physique.


Dans ce contexte le contact physique est synonyme de thérapie, on va se faire masser pour une douleur musculaire, une douleur dorsale, une palpation médicale, ... .

Une autre approche

Massage anti stress

Si on se positionne dans un contexte de dialogue, on peut aussi appréhender « Le corps comme un canal de communication en soi autant que la parole »*.

On peut revenir à la source pour recréer un contact humain, développer de l'empathie.

Le corps, le toucher, le massage devient alors un support du dialogue.

Dans un état de stress, d'engoisse, de carence affective, de rupture émotionnelle, le toucher va immédiatement solliciter la sphère émotionnelle. Un contexte propice pour ouvrir le dialogue.

*Richard Meyer psychiatre et psychanalyste, créateur de la somatothérapie.

Pourquoi le massage

Massage en couple

Le toucher (le premier sens activé à la naissance), est souvent et culturellement le sens le moins sollicité.

Et pourtant le toucher au même titre que nos autres sens est un vecteur émotionel puissant.

Nous sommes bercés par le toucher dans notre petite enfance.

Posez-vous la question de la place du tactile dans la vie quotidienne, de la carence du toucher dans vos relations.

Déja dans la sphère privée ou dans une simple relation de couple, quel est le rapport au corps de l'autre ?


Se serrer dans les bras, mais souvent avec le temps, le seul contact physique se limite aux étreintes sexuelles.

Bien sur cela peut prendre aussi la forme d'une étreinte sentimentale dans la douleur face à un choc émotionnel.

Mais qu'en est il du rapport au corps de l'autre dans son ensemble, prend-on ne serait-ce que 10 ou 15 minutes pour masser le dos ou les jambes de son conjoint ?

Plus généralement, dans un monde ou les relations se dématérialisent, le contact physique perd sa place, à tel point que le massage de détente et de relaxation n'est pas compris voire suspect.

Pourtant se retrouver sur une table de massage sollicité par des mains enveloppantes et caressantes, c'est une sensation de bien-être et de plénitude, un relachement émotionnel total.


Masser c'est utiliser ses mains pour voir et pour ressentir.

Massage et Dialogue

Massage psy

Se retrouver sur une table de massage, est souvent propice à une libération émotionnelle.

La combinaison du relachement, du lacher-prise et du contact physique retrouvé font rémonter une charge émotionelle.

Cette situation peut contribuer à libérer la parole et à permettre de mettre des mots sur les maux.

Attention toutefois à ne pas associer un massage à une séance de psychothérapie, ce n'est pas le cadre ni le contexte.

Au contraire il s'agit d'un contexte ou on se met en condition pour parler de soi sans être face à un praticien, mais d'individu à individu.

Le rapport est simple direct et chargé d'émotions, on se retrouve dans un contexte d'autant plus propice au dialogue, que le rapport est direct.

En ce sens d'ailleurs le massage naturiste contribue à cette simplicité et équitée du rapport pour autant que l'on soit à l'aise dans le contexte d'un massage naturiste.

On se met à nu dans tous les sens du terme.

On n'est plus dans un rapport avec un praticien, mais dans un rapport avec une personne.